l’endettement

 

 

Eviter l’endettement ?

 

Face à l’endettement nos réactions sont le plus souvent émotionnelles et pas toujours très objectives.

Réaction n°1 :  je n’ai plus de trésorerie à la fin du mois donc j’emprunte !

Il est très facile de solliciter un prêt de nos jours avec internet, les offres pullulent et c’est difficile de résister à la tentation.

Crédit révolving, trésorerie renouvelable, même une carte de magasin pour un paiement en plusieurs fois, peu cacher un crédit révolving.
Quand le crédit n’est pas possible, il y a les amis et tout ce qui peut vous apporter une solution à votre problème. L’ami est sympa, il ne vous impose pas d’intérêt, il est patient, vous oubliez simplement qu’il faudra le rembourser.

Votre endettement ne disparait pas, il a augmenté sans douleur, jusqu’au jour où votre bien être s’en ressentira et que personne ne vous répondra. 

Votre dette est bien là et vous devrez la rembourser parce qu’un crédit doit être remboursé. La dette d’emprunt est civile et ne peut être annulée sauf par décision de justice mais encore faut il avoir un motif. 

Les règles pour bien emprunter :

Lorsque vous avez besoin d’emprunter,  vérifiez votre capacité de remboursement, c’est-à-dire que vous devez additionner vos engagements (loyer, charges, mensualités d’emprunt, dettes familiales etc.) qui ne devront pas excéder 33 %.  

Penser pas par rapport à la mensualité proposé par le pretteur est une erreur qui peut vous mener au surrendettement.  Bien sur le risque n’est pas le même pour tous les budgets, l’important ce sera toujours votre reste à vivre qui vous permettra d’avoir une vie sereine. 

C’est la limite à ne pas franchir puisqu’au-dessus vous entamez votre reste à vivre (c’est la somme qui doit vous rester pour vivre à savoir 1200 € pour une personne seule et 1 900€ pour deux plus 250 € par enfant).

Pour emprunter plus, il faut réorganiser votre endettement et vous fixer des limites à ne pas franchir. 

Capitaliser tous les mois le budget avant de passer à l’achat,  oui ce n’est pas très original, mais l’originalité ce n’est pas de s’endetter, parce que finalement, il  vous faudra rembourser avec plus de difficulté.

Augmenter vos revenus :  De nos jours les petits boulots d’appoint ne manquent pas, même sans bouger de chez vous. Sur internet beaucoup de personnes arrivent à arrondir leurs fins de mois. 

EMPRUNTER 

Pour emprunter sans déséquilibrer votre budget, vous pouvez faire un regroupement de crédits et demander une trésorerie de confort pour réaliser votre projet. Cette solution vous permet d’emprunter en réduisant vos mensualités afin de préserver votre reste à vivre. Le rachat de crédit vous permet même d’intégrer des dettes familiales ou financer un projet (voiture, travaux, voyage, immobilier).

On ne peut pas vivre au-dessus de ses moyens, pour dépenser plus, il faut soit augmenter ses revenus soit s’endetter. Vivre avec ses moyens c’est possible quand on arrive à se passer du superflu.

Pour vivre mieux, il faut faire des actions qui vous le permettront. Vivre avec ses moyens, c’est aussi éviter les dépenses que vous n’avez pas demadé (relances des banques, huissiers, intérêts de retard, faire des crédits à n’importe quel prix, éviter les achats non nécessaire) Les impôts, vous pouvez dialoguer avec eux et obtenir un échéancier, un crédit peut être renégocié pour alléger son coût, un huissier peu vous faire un échéancier encore faut-il le lui demander et ne pas faire la politique de l’autruche.